alien_covenant_critique_fi

Alien: Covenant n’est pas un mauvais film, mais tente de contenter deux publics différents sans jamais vraiment y parvenir. Continuer la lecture »

doctor-strange-fi

Avec son entrée dans l’Univers Cinématique Marvel, Doctor Strange vient-il vraiment soigner l’image du studio ? Continuer la lecture »

shoes_of_the_future_FI

De celles qui se lacent toutes seules à celles pouvant servir de GPS, ces chaussures nous montrent que le futur…ce n’est pas loin d’être maintenant. Continuer la lecture »

Capcom utilisera-t-il son moteur maison, le Panta Rhei, cette génération ?

deep_down
Capcom Vancouver vient de craquer pour le moteur d'Epic, l'Unreal Engine 4. Mais que devient le Panta Rhei, le moteur interne de la firme ?
Vous aimez ? Partagez !

C’est officiel. Capcom Vancouver ( Dead Rising 2 et sa suite ), anciennement Blue Castle Games, vient de choisir comme moteur de jeu l’Unreal Engine 4, venu tout droit du très connu studio Epic. Si l’on peut comprendre ce choix ( surtout sur le plan financier ), on pourrait commencer à se poser des questions sur ce qu’il advient du moteur interne nouvelle génération de Capcom, le Panta Rhei ( « tout coule » en grec ), qui devait supplanter le vieillissant MT Framework, qui a largement servi sous la génération PS3/360.

La société nous avait en effet présenté celui-ci en février 2013 au travers du jeu en développement Deep Down, un « Dungeon Crawler » « Free-To-Play » ( type de jeu dans lequel vous parcourez des donjons labyrinthiques remplis de pièges et d’ennemis, de façon plutôt lente ) qui se voulait être un concurrent plus ou moins direct des titres de la famille des « Souls » de From Software. Choisir un moteur de jeu n’étant pas une décision court terme, il est légitime de se demander si la firme ne va pas quasiment pas utiliser ( ou même délaisser ) son moteur interne au profit de celui d’Epic…

Le Panta Rhei semble être aussi à la page que l'UE4, utilisant des techniques avancées de rendus de lumière et de fluides.

Deep Down, exclusif PS4, est le seul jeu annoncé sous Panta Rhei. Capcom n'a pour le moment révélé aucun autre titre utilisant ce moteur, qui se veut pourtant le remplaçant officiel du MT Framework.

L'UE4 aurait-il été choisi pour des raisons purement économiques ?

Street Fighter V est le premier gros jeu de Capcom sur support nouvelle génération. Et si le précédent opus avait utilisé le MT Framework, Capcom a préféré développer celui-ci sous Unreal Engine 4...

Il faut dire que, tout comme son prédécesseur, l’UE4  semble encore avoir le vent en poupe pour cette génération. Son modèle économique est rôdé ( on peut acquérir gratuitement le moteur depuis mars 2015 pour mettre en oeuvre son projet de jeu et si l’on décide de commercialiser son produit, on verse 5% des recettes après avoir dépassé les 3000 dollars de chiffre d’affaires brut, par trimestre et par application ) et Epic a encore amélioré la facilité de développement de son outil fétiche.

De ce fait, de grosses compagnies tels que LionHead Studios ( pour Fable Legends ), Square Enix ( pour le remake de Final Fantasy VII et Kingdom Hearts III ) ou encore Bandai Namco ( pour Tekken 7 ) se sont jetées sur l’Unreal Engine 4. Il est cependant assez difficile de penser que Capcom va investir plusieurs millions sur un nouveau moteur interne et l’abandonner au profit d’un autre externe, sachant que le Panta Rhei a été justement mis en place pour réduire le temps, donc les coûts, de développement, dixit Masaru Ijuin, responsable de la gestion technologique chez Capcom Japon.

On pourrait aussi s’inquiéter de savoir que le développement de Deep Down semble être problématique ( cela serait-il dû au moteur lui-même ? ), que le titre n’ait été mentionné à AUCUNE conférence vidéoludique d’envergure de 2015 ( que ce soit l’E3, le TGS, ou la GamesCom ) et que lors d’un interview récente avec 4gamer, des internes de chez Capcom tels que  Yoshinori Ono  ou encore Kazunori Sugiura ( deux producteurs de jeu ) n’aient même pas évoqué des éléments à propos

Resident Evil 7 sous Unreal Engine 4 ?

On attend bien entendu des nouvelles du dernier Resident Evil de Capcom, septième du nom. Il va sans dire que vu que Capcom Japon et Capcom Vancouver ont décidé que leur moteur fétiche serait l’UE4, cet opus risque de ne pas y couper…

Que Capcom continue à faire des jeux sans son propre moteur « next-gen » ne pose en théorie pas de soucis pour les joueurs. Cependant, la firme aura montré qu’elle a perdu un certain poids technologique dans le milieu tout en insinuant que sa situation financière n’est pas forcément au beau fixe ( du moins, pas suffisante pour prendre en charge un moteur interne ). La société avait de toutes façons déjà mis en avant une certaine perte de professionnalisme avec le cas « Resident Evil Remaster HD » sur PC…

Le Panta Rhei promet ( promettait ? ) de bien belles choses sur les machines nouvelles générations, avec une simulation réaliste des fluides tels que le feu, gérée de façon native sans passer par l’API PhysX comme le fait l’Unreal Engine 4, et l’illumination globale prenant en charge la réflexion de la lumière par les objets environnants. Pour finir l’article, je vous laisse admirer une vidéo de gameplay de Deep Down ( datant tout de même du TGS 2014 ) et montrant bien entendu les possibilités du moteur, que je trouve personnellement un peu plus impressionnant que celui d’Epic:

Sources/Références:

Vous aimez ? Partagez !