alien_covenant_critique_fi

Alien: Covenant n’est pas un mauvais film, mais tente de contenter deux publics différents sans jamais vraiment y parvenir. Continuer la lecture »

doctor-strange-fi

Avec son entrée dans l’Univers Cinématique Marvel, Doctor Strange vient-il vraiment soigner l’image du studio ? Continuer la lecture »

shoes_of_the_future_FI

De celles qui se lacent toutes seules à celles pouvant servir de GPS, ces chaussures nous montrent que le futur…ce n’est pas loin d’être maintenant. Continuer la lecture »

Quantum Break risquerait-il finalement de finir porté sur PC ?

quantum_break_fi
Les exclusivités Xbox One semblent se faire de plus en plus rares. Remedy Entertainment pourrait confirmer la tendance avec son nouveau titre Quantum Break.
Vous aimez ? Partagez !

Un des intérêts principaux des consoles par rapport au PC ? Les exclusivités, mon bon monsieur ( ou ma bonne dame ^_^ ) ! Cette caractéristique pouvant pousser un joueur PC à disposer d’une machine de salon s’est aujourd’hui tout de même fortement amoindrie, surtout chez Microsoft. Une cause possible ? la PS4 et la Xbox One ont des architectures matérielles quasi-équivalentes à celle d’un PC, un rapprochement supposé grandement faciliter le travail des développeurs au niveau des portages ( et en un sens c’est le cas ).

Cependant, des jeux tels que « Batman Arkham Knight » ou encore « The Evil Within », pour ne citer qu’eux, nous ont prouvé que c’était loin d’être aussi simple. Et s’il est vrai que cette demi-porte ouverte aux portages « rapides » n’empêche en aucun cas Sony et Microsoft d’avoir leur exclusivités, La firme de Redmond et sa machine de salon ont l’air d’avoir le derrière entre deux chaises. « Quantum Break », le nouveau TPS de Remedy, risque encore de confirmer cette position, vu que le jeu, autrefois annoncé comme une exlusivité One, est apparu listé ( puis retiré ) sous Windows par l’organisme brésilien de classification des jeux…

Quantum Break devrait sortir, sauf autre annonce, le 5 Avril 2016 sur Xbox One.

« Quantum Break » nous place dans la peau de Jack Joyce, capable de contrôler en partie le « Kairos », anomalie temporelle née d'une expérience scientifique ratée sur les voyages dans le temps et qui menace de détruire la planète.

Le nouveau moteur de jeu de Remedy, le « Northlight Engine », fait vraiment honneur à cette génération.

Des raisons d'être excité(e) pour Quantum Break ? Le titre est visuellement superbe et on peut faire confiance à Remedy pour son goût accru concernant les mises en scène qui en jettent.

Quantum Break pourrait donc suivre le même chemin que l’excellent Alan Wake sur 360: D’abord exclusif Xbox puis porté sur PC. Cependant, Microsoft fait-il bien de ne pas conserver ce titre pour sa ludothèque One ? Si l’information se confirme, Remedy n’aura pas été le seul studio a délaisser la console au logo vert pour aller vers le PC. En septembre 2014, « Dead Rising 3 » de Capcom est apparu sur Steam et il sera suivi en octobre de la même année par « Ryse: Son of Rome » du fameux studio Crytek ( Far Cry 1 et la trilogie Crysis ). Ces deux jeux avaient pourtant été estampillés au départ comme ne sortant que sur Xbox One.

Il est aussi vrai que Phil Spencer, patron de la division Xbox, avait aussi annoncé que les plateformes Xbox et Windows se verraient de plus en plus confonduesUne manière comme une autre de faire accepter des joueurs PC la marque Xbox sur leur bureau Windows ( j’ai moi-même un compte Xbox Live, rejeton du très controversé Games For Windows Live aujourd’hui défunt, sans jamais avoir eu de Xbox ). Mais cela ne risque-t-il pas de se retourner contre Microsoft lui-même sur le long terme ?

De GOW 2 à 4, la saga est restée jusqu'à aujourd'hui exclusive Xbox.

Les exclusivités One se font rares, à part les titres des sagas Halo et Forza qui risquent de ne pas déroger à la règle vu leurs succès. La version HD de Gears of War arrivera ainsi sur nos machines en mars de cette année.

La manette Xbox One et son dongle Wireless sur PC.

Même du côté des accessoires, la Xbox One ne garde plus vraiment rien d'« exclusif ». Manette, adaptateur audio et même Kinect...Tout est potentiellement utilisable sous Windows, et à partir de la version 7, je vous prie.

Microsoft avait au départ conçu la Xbox pour atteindre une clientèle de joueurs hors du monde PC. Si le pari est quasiment réussi, Il semblerait que la firme ait des difficultés à pousser les joueurs Windows à adopter la One. Une tendance qui semble se concrétiser, puisque de plus en plus de titres de la console se retrouvent sur Steam, sans compter ses accessoires utilisables sans restriction sous Windows. Microsoft avouerait-il implicitement que sa machine reste inutile pour un joueur PC ? 

Rien d’officiel n’ayant été annoncé pour le moment concernant Quantum Break sur PC. Si la fiche de classification brésilienne ne ment pas ( bien que le lien ait été retiré depuis ), le jeu pourrait débarquer sur nos machines en 2016. Je dois dire que cela me ferait plaisir de pouvoir en profiter sans avoir à payer le monolithe noir de Microsoft ( ou sans avoir à tabasser un cousin pour lui soutirer sa console après l’avoir forcé à acheter le jeu ^_^ ). N’oublions pas que Quantum Break sur PC signifie plus de brouzoufs pour Remedy, et donc un financement additionnel pour Alan Wake 2…Je dis ça…

Source(s)/Référence(s):

Vous aimez ? Partagez !