alien_covenant_critique_fi

Alien: Covenant n’est pas un mauvais film, mais tente de contenter deux publics différents sans jamais vraiment y parvenir. Continuer la lecture »

doctor-strange-fi

Avec son entrée dans l’Univers Cinématique Marvel, Doctor Strange vient-il vraiment soigner l’image du studio ? Continuer la lecture »

shoes_of_the_future_FI

De celles qui se lacent toutes seules à celles pouvant servir de GPS, ces chaussures nous montrent que le futur…ce n’est pas loin d’être maintenant. Continuer la lecture »

Ces chaussures qui nous font faire un tour vers le futur

shoes_of_the_future_FI
De celles qui se lacent toutes seules à celles pouvant servir de GPS, ces chaussures nous montrent que le futur...ce n'est pas loin d'être maintenant.
Vous aimez ? Partagez !

Le topo

Ah, Retour vers le Futur. Une saga cinématographique légendaire pour plus d’une raison. Le second opus tout particulièrement. L’idée du hoverboard, le skateboard qui lévite ? Des pizzas déshydratées miniatures qui reprennent leur taille d’origine dans le four à micro-ondes ? Des habits ajustables automatiquement à votre taille ? On les a découvert ici. Du moins, le film les aura popularisés. Mais le concept qui, je pense, en a vraiment impressionné plus d’un, c’est bien celui des chaussures qui se lacent toutes seules.

Bien entendu, entre-temps, d’autres concepts de « chaussures du futur » se sont développés avec l’évolution de la technologie. Celle-ci se miniaturisant de plus en plus tout en nous offrant encore plus de services, on ne sera pas surpris d’apprendre que nos baskets, elles aussi, ne rateront pas l’avènement des objets connectés. La question est: que pourrons-nous faire de meilleur avec ? ou qu’apporteront-elles de mieux dans notre façon de nous habiller et/ou de nous déplacer ?

Découvrons-le au travers des cinq paires de « chaussures du futur » que j’ai choisi de vous présenter dans ce dossier…

Lechal: Un GPS haptique pour vos pieds

Vous vous souvenez ? Non ? Et pourtant…Les Lechal, je vous en avait déjà parlé en 2014. Le concept ( histoire de vous rafraîchir la mémoire :-p )  ? Intégrer un système haptique à une paire de chaussures qui fait alors vibrer soit la gauche soit la droite. Le but ? Indiquer la direction à prendre par le porteur au moment opportun. Non content d’être d’une discretion monstrueuse, le système se permet d’être adaptable à n’importe quel type de souliers, tout en restant relativement peu cher.

Plus besoin donc de sortir son mobile ou une carte toutes les cinq minutes; vous programmez votre destination et vous vous laissez guider par vos pieds ( qui a dit « intelligent comme ses pieds ? » ^_^). De plus, si l’initiative peut déjà s’avérer très utile pour les voyants, elle le devient encore plus pour ceux avec une vue amoindrie ou qui l’ont malheureusement perdue. Je vous laisse relire l’article de 2014 si vous désirez glaner de plus amples informations sur les Lechal.

Le module Lechal se met maintenant sur le côté, et non plus dans la semelle.

Le système a bien évolué depuis 2014: Le design des chaussures s'est affiné, les coloris se sont multipliés et les concepteurs proposent maintenant aussi des modèles féminins.

Cerise sur la chaussure: Les Lechal répondent aussi à des commandes vocales.

Pour ceux qui aiment combiner les technologies, les semelles intérieures seront parfaites. On pourra ainsi porter le système Lechal avec la paire chaussure du futur de son choix ^_^.

  • Prix: 160 euros ( semelles intérieures )
  • Connectivité: Bluetooth
  • Autonomie annoncée: 15 jours pour 1 charge
  • Temps de recharge: 1h 30mn
  • Date de sortie officielle: Septembre 2014
  • Site Web: http://lechal.com

Nike HyperAdapt 1.0: où l’on est lassé de lacer

Elle s’est faite attendre. Nike s’était promis de la faire sortir en 2015, et visait surement le jour fatidique du 21 octobre ( Date à laquelle « Retour vers le futur 2 » nous en prédisait le concept ). Elle ne débarquera finalement pas avant la fin de l’année 2016 si ce n’est plus. En attendant, ceux qui auront pu l’acheter et la tester en exclusivité avant sa sortie « officielle » sont ceux qui se sont inscrits avant l’été 2016 au programme Nike+, l’application Nike pour gérer ses activités sportives ( Si vous tenez à en savoir plus, c’est par ici =>> Nike+ ).

Il aura quand même fallu attendre une dizaine d’années avant que le designer Tinker Hatfield ( déjà à l’origine de la fameuse Air Mag du film ) et Tiffany Beers, la « Senior Innovator Manager » de la firme, puissent développer et mettre à jour le concept. Grâce à eux, on aura bientôt plus peur que ses lacets traînent ou à se fatiguer à les refaire. Bien entendu, le serrage automatique peut se régler, ceci grâce à deux boutons de commande situés sur le côté. Et on en est encore qu’au début…Nike réfléchit déjà à adapter la pression des lacets dynamiquement selon l’activité pratiquée par le porteur…

Les lacets, on les nomme ici des « parachutes ». Stylé, n'est-ce pas ?

Les premiers tests se sont tournés ( assez logiquement ) vers le fitness, le running et le basketball. Il est cependant clair que le système trouvera rapidement son chemin pour d'autres types d'activités.

Le « MT2 », ou les initiales des prénoms des 3 personnes derrière le projet: Mark Parker (CEO de Nike), Tiffany and Tinker.

La technologie derrière les Hyperadapt 1.0 se nomme "E.A.R.L" pour "Electro Adaptive Reacting Lacing" ( Laçage Réactif Electro-Adaptif ). Selon Beers, il a fallu 4 ans pour que "E.A.R.L" devienne fonctionnel pour les activités sportives...

  • Prix: Non communiqué
  • Connectivité: Aucune de révélée
  • Autonomie annoncée: 15 jours pour 1 charge
  • Temps de recharge: Non communiqué
  • Date de sortie officielle: Fin 2016-Début 2017 ?
  • Site Web: http://www.nike.com

La Digitsole Smartshoe 1.0: la chaussure qui s’échauffe avec vous

Dans la famille des chaussures connectées, amenez-moi la chauffante. En effet, si vous en avez marre d’avoir froid aux pieds, la Digitsole Smartshoe vous ira comme un gant…de pied. On ajuste la température interne de la paire à partir de son smartphone et le tour est joué. De plus, La Smartshoe dispose tout comme la HyperAdapt d’un système de fermeture automatique, à la différence que celui-ci fait penser à une décapotable; une ressemblance qui ne s’arrête pas là, quand on sait que la Smartshoe est dotée d’une lampe-torche intégrée à l’avant ( Très pratique pour la chasse aux cafards nocturne ^_^ ).

Et si le design particulièrement avant-gardiste vous déplaît, vous pouvez toujours vous rabattre sur les semelles intérieures. La Smartshoe vous laisse de plus récupérer des données  biométriques telles que le nombre de pas effectués ou encore, la longueur de la foulée. Il ne manquerait plus qu’elles permettent aussi de marcher sur les murs, et on disposerait là de la chaussure presque ultime. Le seul problème ? Leur prix. Il faudra débourser pas moins de 450 euros. Oui, vous lisez bien. Encore un coup dur pour LE TYPE GEEK, qui a d’ailleurs décidé de prolonger son séjour à l’hôpital…

Pour la recharge de la bête, on reste geek: on se la fait par induction.

Avec ses traits durs et marqués, le concept de la digitsole Smartshoe modèle 001 fait particulièrement avant-gardiste. Une apparence voyante qui ne sera pas du goût des plus discrets d'entre-nous...

Pour la semelle intérieure, on pourra choisir le modèle non-chauffant, destiné aux runners d'été.

Pour ne frustrer personne, Digitsole propose aussi une paire plus conventionnelle de Sneakers et une semelle intérieure, comme Lechal. Cependant, la paire de talons pour dames ne figure plus au catalogue du site...

  • Prix: 450 euros
  • Connectivité: Bluetooth 4.0
  • Autonomie annoncée: Non communiquée ( 10 jours pour les semelles non-chauffantes  )
  • Temps de recharge: Non communiqué ( 2h pour les semelles non-chauffantes )
  • Date de sortie officielle: Août/Septembre 2016
  • Site Web: http://www.digitsole.com/

La Instep Nanopower: De l’energie partout où vous allez

Ah, l’énergie cinétique…Ceux qui se sont déjà pris une gifle doivent se souvenir à quel point cette forme d’énergie peut s’avérer percutante ^_^. Pour rappel, il s’agit de celle générée par un objet qui bouge. « Pourquoi donc ne pas capturer celle que nous produisons lorsque nous marchons pour la réutiliser ? » se sont dits des chercheurs de l’université du Wisconsin-Madison. Et quoi de mieux comme outil de capture que nos sympathiques chaussures ? Imaginez-vous: d’après Tom Krupenkin, professeur chercheur en ingénierie mécanique, nous produisons jusqu’à 10 watts par basket simplement en marchant, soit un total de 20 watts, perdus pour la plupart en chaleur…

« Mais que peut-on faire avec 20 watts déjà » ?, me demanderiez-vous ? Avec une telle quantité d’énergie, vous pouvez alimenter un smartphone consommant 2 watts pendant approximativement 10 heures. Et en parlant de votre smartphone, vous pourrez augmenter la durée de la batterie de celui-ci en le connectant aux chaussures, ces dernières pouvant servir de « hot spot ». Ce dernier se chargera des communications radio longues distances avec le Wifi et les retransmettra à votre téléphone via bluetooth, un style de communication bien moins énergivore.  Alors ? Elle est pas belle la vie ^_^?

Vibram, société italienne fabricant des semelles, s'occupe du design de la chaussure.

À première vue, rien ne différencierait la Nanopower d'une chaussure de randonnée de base. Mais si vous décortiquez la bête, vous y trouverez un module GPS, un de type bluetooth, un thermomètre et un accéléromètre.

Le système est assuré hermétique aux fuites et entrées d'eau et autres substances.

La Nanopower contient des tubes chargés du processus de récupération et une batterie qui conserve l’énergie lorsque l'utilisateur est au repos. Cette énergie peut être réutilisée soit via USB, soit via induction électromagnétique.

  • Prix: Inconnu
  • Connectivité: Bluetooth
  • Autonomie annoncée: Non communiquée
  • Temps de recharge: 4 heures de marche
  • Date de sortie officielle: Non communiquée
  • Site Web: http://instepnanopower.com/

La Amoeba trainer: toute seule tu te répareras (enfin, presque) !

C’est vivant ! Du moins, on en est pas loin. Si vous ne le saviez pas encore, en mélangeant certains composants chimiques, on peut les faire se comporter ( en partie ) comme des cellules vivantes, ce que l’on nomme des protocellules. Encore mieux: on peut les programmer pour qu’elles se déplacent, s’adaptent à la temperature et la lumière ambiante, métabolisent de la nourriture, et se multiplient. Oui, oui, j’ai bien dit « métaboliser de la nourriture » et se « multiplier », ce qui implique aussi  pouvoir se régénérer et donc se réparer.

Ce fait n’a pas échappé à Shamees Aden, chercheuse en matériaux et inventrice de la  « Amoeba trainer » ( Amoeba signifiant « amibe » ), composée entièrement de protocellules. La chaussure, qui se moule parfaitement au pied du porteur, fait ainsi office de seconde peau. Les protocellules peuvent se gonfler/dégonfler selon la pression qui leur est imposé, ce qui permet au porteur d’avoir un amorti optimal quelque soit le type de terrain qu’il parcoure. Petit inconvénient: les protocellules ont une durée de vie limitée ( sans compter celles qui diront « bye-bye » au coureur pendant les frottements ), il faut donc leur faire subir souvent des cures de « rafraîchissement »…

Le concept, très intéressant, n'en est qu'à ses premiers balbutiements.

Les questions qui se posent: quand est-ce que le concept disposera de la résistance des matériaux plus conventionnellement utilisés ? Et surtout, jusqu'à quel degré pourra-t-on programmer les protocellules ?

En plus, elles peuvent servir de gadgets décoratifs. Mais que veut le peuple ?

Pour « régénérer » les chaussures, on leur injecte une décoction de « protofluide ». Pour faire fashion, on pourra choisir la couleur de celui-ci, couleur qui « émergera » lorsque le processus de régénération sera terminé.

  • Prix: Inconnu
  • Connectivité: Aucune d’annoncée
  • Autonomie annoncée: N/A ( Ne contient aucune batterie )
  • Temps de recharge: N/A ( Ne contient aucune batterie. La répétition est pédagogique :-p )
  • Date de sortie officielle: Surement vers 2050/60
  • Site Web: http://www.shameesaden.com/amoeba-trainer

Conclusion

Ah le futur…Imaginons un peu: vous avez décidé de faire une partie de foot avec des potes. Votre paire d’Amoeba est rangée dans son socle régénérateur. De votre smartphone, vous émettez la commande vocale: « Amoeba Football ! ». Votre smartphone vous répond « Commande bien reçue. Le processus de transformation prendra environ 23 minutes et 35 secondes. ». Le moment opportun, vous revenez. La Amoeba, qui ressemblait auparavant à des mocassins, a pris la forme d’une paire de chaussure de football, avec crampons, et tout, Etoh.

Si ce genre de délicatesse ne se fera surement pas avant 2050, si ce n’est plus, il faudra de toute façons bientôt s’habituer à ce que nos chaussures commencent elles-aussi à envoyer des ondes radios, tout en se mettant à nous « mesurer » dans nos déplacements quotidiens. Et on sait déjà qu’elles feront encore plus: nous réchauffer et/ou nous réfrigérer comme la Digitsole smartshoe , nous servir de hot-spot wifi comme la Nanopower ou encore simplement vibrer avec un certain rythme pour nous indiquer que nous sommes arrivés à destination, style Lechal.

Moi, je serai déjà très content que mes baskets se laçent toutes seules, dans le genre des HyperAdapt. Et vous ? Que voudriez-vous que vos chaussures du futur fassent pour vous ? Aujourd’hui ? En 2050 ? ^_^

 

Source(s)/Référence(s):

Vous aimez ? Partagez !