alien_covenant_critique_fi

Alien: Covenant n’est pas un mauvais film, mais tente de contenter deux publics différents sans jamais vraiment y parvenir. Continuer la lecture »

doctor-strange-fi

Avec son entrée dans l’Univers Cinématique Marvel, Doctor Strange vient-il vraiment soigner l’image du studio ? Continuer la lecture »

shoes_of_the_future_FI

De celles qui se lacent toutes seules à celles pouvant servir de GPS, ces chaussures nous montrent que le futur…ce n’est pas loin d’être maintenant. Continuer la lecture »

McFarlane promet ( encore ) un reboot bien noir pour Spawn

spawn_reboot_fi
Todd McFarlane reparle encore de la nouvelle itération cinéma de sa création fétiche, Spawn, et en profite pour nous la décrire ( un peu ).
Vous aimez ? Partagez !

Pendant que Marvel et DC se concurrencent joyeusement sur le grand écran, il y en a d’autres qui travaillent on ne peut plus ( un peu trop ? ) tranquillement dans leur coin. Parmi eux, on retrouve Todd McFarlane, un des pères fondateurs d’Image Comics ( avec les grands du dessin que sont Mark Silverstri, Jim Lee et Whilce Portacio ), et plus connu pour avoir créé l’un des anti-héros les plus iconiques du milieu: Spawn.

On se souvient aussi du film sorti en 1997, avec pour interprète principal Michael Jai White, qui aura été très loin de faire l’unanimité, malgré un box-office plus ou moins satisfaisant. On n’avait du mal à savoir où était le statut de ce qui aurait dû être une franchise, et après un peu plus de 19 ans, McFarlane, ayant finalisé le script, nous promet  une version cinéma digne de ce nom, « badass », « effrayante », « noire » et, le plus important, classée R ^_^.

Le script et les répliques ne volent pas bien haut, cependant le film se rattrape plutôt bien question VFX.

Le film de 1997 aurait dû connaître une suite, mettant en avant les détectives Sam et Twitch, laissant Spawn en arrière-plan. L'idée s'est finalement muée en reboot, ce qui est loin d'être une mauvaise chose...

Développée de 1997 à 1999, la série comprend 3 saisons de 6 épisodes, chacun de 30 minutes.

Si le film n'a pas vraiment convaincu, la série animée de 1997 aura quant à elle comblé les attentes des fans. Une nouvelle série du genre avait été avancée par McFarlane en 2015, projet dont on a plus de nouvelles depuis...

Si l’on peut être content que McFarlane souhaite que le film soit graphiquement « croustillant », la nouvelle version de Spawn risque d’être moins « flashy » visuellement, toujours selon lui. Dans un clip présentant le prochain épisode du talk show « Geeking Out » dans lequel McFarlane est invité, celui-ci explique:

[Traduit de l’anglais]:

Le monde sera réaliste, excepté pour une unique chose qui y évoluera. Vous n’aurez pas l’occasion de voir un type dans un costume en caoutchouc.  Ce sera le requin de mon Jaws. En toile de fond, il y a cette chose qui bougera, ce croquemitaine. Ce croquemitaine s’avère être quelque chose que vous et moi, intellectuellement, savons être Spawn. Aura-t-il la même apparence que dans le premier film ? Non. Aura-t-il un super-vilain à combattre ? Non. Il sera le revenant, le fantôme.

En d’autres termes ( et même si cela semble plutôt confus ), Spawn deviendrait une entité plus en retrait dans le reboot, plus fantomatique et horrifique, un peu à l’image d’une sorte d’ange-gardien diabolique. L’idée pourrait être intéressante, mais en tant que fan, savoir que le personnage principal sera bien moins mis en avant ne me fait pas vraiment sauter de joie, surtout qu’on essaie de le faire passer pour un  méchant de film d’horreur.

De plus, un autre fait que l’on pourrait considérer comme préoccupant: le script a été annoncé bouclé depuis mars 2016, cependant ce cher Todd n’a toujours avancé aucune date de début de production, aucun studio associé ou encore aucune piste sur l’acteur principal…Hum.

Le projet  « Spawn » ( faire naître en anglais ) semble étrangement s'éloigner de la signification de son nom...

Ce n'est pas la première fois que McFarlane affirme que le projet « Spawn reboot » est en cours, sans rien de précis. Au point où l'on pourrait commencer à considérer que le projet est en mode « enfer de développement » ...

Jamie Foxx ( à gauche ) et Todd MacFarlane, dans le bureau de ce dernier.

En 2013, l'acteur Jamie Foxx a annoncé être très intéressé par le rôle principal, ce qui a valu à McFarlane des appels de studios; Il écartera la(les) proposition(s), préférant une approche d'auto-financement...Hum...

Si je trouve bien qu’un créateur veuille être ( presque ) complètement au contrôle de ce qu’il a créé, je pense tout de même qu’il est temps pour McFarlane d’être un peu plus flexible concernant la production du reboot de « Spawn ». Auto-financer ce genre de projet est loin d’être évident, et même si les studios posent des contraintes artistiques, ce sont eux qui détiennent les moyens, disons-le tout court…

En espérant des annonces plus concrètes en provenance du fameux dessinateur canadien, on peut toujours rêver concernant la non-annoncée future possible production du film: Pourquoi pas Idris Elba en Spawn et Guillermo Del Toro comme directeur ? ^_^

Sources/Références:

Vous aimez ? Partagez !