alien_covenant_critique_fi

Alien: Covenant n’est pas un mauvais film, mais tente de contenter deux publics différents sans jamais vraiment y parvenir. Continuer la lecture »

doctor-strange-fi

Avec son entrée dans l’Univers Cinématique Marvel, Doctor Strange vient-il vraiment soigner l’image du studio ? Continuer la lecture »

shoes_of_the_future_FI

De celles qui se lacent toutes seules à celles pouvant servir de GPS, ces chaussures nous montrent que le futur…ce n’est pas loin d’être maintenant. Continuer la lecture »

Le premier Mecha est là et il est coréen !

mecha_fi
Vous avez toujours rêvé de piloter un mecha ? Avec la firme coréenne Hankook Mirae Technology, ce rêve n'est plus loin de la réalité...
Vous aimez ? Partagez !

Ah, les mechas. Ces armures géantes robotisées font partie, avec les Super Intelligences Artificielles ( SIA ), des fantasmes de science-fiction les plus vieux et les plus connus. De Goldorak à Neon Genesis Evangelion, en passant par Gundam ou encore Escaflowne, on ne pourra pas dire, en tant que geek que nous sommes, que nous n’avons jamais rêvé d’en piloter un. Visiblement, nous sommes presque arrivé à la bonne ère, et c’est en Corée du Sud ( et bizarrement pas au Japon ) que ça se joue, plus précisément dans les bureaux de la firme Hankook Mirae Technology.

Là-bas, on aura l’occasion de jeter un œil ( voire les deux ) sur Method-1, le premier prototype mecha bipède du genre. D’une hauteur de 4 mètres, pesant 1,5 tonnes avec des bras de 130 kilos chacun, son design général fait irrémédiablement penser à celui du modèle mis en scène dans « Avatar », le « Mitsubishi MK6 AMP ». La bête mécanique dispose d’un cockpit qui peut accueillir un passager tout en restant opérable à distance. Et s’il encore trop tôt pour espérer la voir se déplacer façon « Titanfall », elle arrive déjà très bien à mettre un pied devant l’autre ^_^.

D'après Yang Jin-Ho, Method-2 pourra se déplacer de manière autonome d'ici deux ans.

Pour le moment, le robot arrive à avancer et reculer de manière stable sur des surfaces plates. Il souffre cependant du "syndrome Evangelion": Il a besoin d'être constamment câblé à une source d’énergie pour fonctionner...

Faire son jogging en mécha: parfaitement inutile, mais quelle classe ! ^_^

Si les premières versions resteront sans aucun doute câblées, la question de la source d'alimentation autonome fera vite surface. Et ce ne sont pas des piles AA qui alimenteront ces monstres. Qui a dit fusion froide ? ;-p

Le projet a commencé en 2014 sous l’égide de M.Yang Jin-Ho, actuel président de la compagnie. L’objectif de son investissement de 200 millions de $US: permettre d’aller dans des zones dangereuses pour réaliser des travaux difficiles, muni de la protection adéquate. Une fois prête, une version modifiée de Method-1 ( munie de chenilles comme sur les tanks et avec un habitacle entièrement hermétique )  devrait ainsi aider à nettoyer et réhabiliter la zone de Fukushima, radioactive après l’accident nucléaire de 2011.

Bien entendu, il est clair que le mecha pourra être utile dans bien d’autres domaines ( oui, nous pensons la même chose: les combats de boxe ^_^ ). Aussi geek qu’il est, l’un des concepteurs que Jin-Ho a décidé d’engager n’est autre que Vitaly Bulgarov, qui a travaillé en tant que consultant  sur le récent reboot de « Robocop » et sur « Transformers: Age Of Extinction ». D’après Bulgarov, qui s’explique dans une interview accordée à NewAtlas.com, la similarité de la machine avec celle d’Avatar n’a pas été voulue au départ:

[Traduit de l’anglais]:

Au fur et à mesure que nous progressions, nous avons fait face aux défis et limites de l’amplitude de mouvement, et degrés de liberté pour chaque joint. C’est devenu beaucoup plus industriel, visuellement parlant. Et au fil de nos itérations, ça a commencé à me rappeler la combinaison d’Avatar.

Ce n’était pas intentionnel, je pense que les honneurs reviennent à la vision de James Cameron, son équipe de concepteurs avait une grande compréhension des exigences fonctionnelles, nous avons donc globalement fini avec les mêmes proportions.

Le premier Mecha est là et il est coréen: Un des modèles conceptualisés par Vitaly Bulgarov.

On peut admirer quelques concepts de mechas réalisés par Bulgarov pour Hancock Mirae sur son site web: vitalybulgarov.com/hankook-mirae-technology. Certains sont vraiment beaux, espérons qu’ils soient réalisables dans un futur proche ^_^.

Et oui, James Cameron semble ne pas avoir été seulement visionnaire pour le box-office qu’allait récolter son film culte Avatar…:-p. Si le concept aboutit ( et aucun doute que ce sera le cas ), il risque cependant de rester cantonné dans le domaine industriel/militaire pendant pas mal de temps; en effet, il faudra débourser pas moins de 8,3 millions de $US pour avoir le droit de se promener dans une de ses sympathiques machines.

Petit fait intéressant, même si l’idée est loin d’être nouvelle: l’équipe sur le projet travaille sur une interface de contrôle à « retour haptique ». Le système permettrait au pilote d’avoir un ressenti des surfaces qu’il manipule ainsi que des forces/résistances qu’il soumet/subit, ce qui lui permettrait d’acquérir une précision quasi-humaine au travers des « mains » du robot. Très utile pour tricoter, par exemple ^_^. Ceci dit, en attendant de pouvoir rassembler la coquette somme demandée, on peut toujours admirer le prototype faire ses premiers pas dans cette vidéo:

Sources/Références:

Vous aimez ? Partagez !