alien_covenant_critique_fi

Alien: Covenant n’est pas un mauvais film, mais tente de contenter deux publics différents sans jamais vraiment y parvenir. Continuer la lecture »

doctor-strange-fi

Avec son entrée dans l’Univers Cinématique Marvel, Doctor Strange vient-il vraiment soigner l’image du studio ? Continuer la lecture »

shoes_of_the_future_FI

De celles qui se lacent toutes seules à celles pouvant servir de GPS, ces chaussures nous montrent que le futur…ce n’est pas loin d’être maintenant. Continuer la lecture »

La Super Retro Boy: encore une arnaque jouant sur la nostalgie ?

super_retro_boy_fi
La Super Retro Boy ramène directement dans les années 90. Mise à part la forme, cet accessoire est-il cependant nécessaire à un "retro-gamer" ?
Vous aimez ? Partagez !

En 2016, Nintendo nous proposait la « Nes Classic Mini », version à « cartouches dématérialisées » de sa fameuse console sortie en 1983. Je n’ai pas accroché au concept, trouvant que « Big N » ne cherchait qu’à engranger des brouzoufs sur la nostalgie des consommateurs, surtout concernant les fonctionnalités de l’appareil. En effet, et même si celui-ci a eu du succès, ce n’est pour moi pas plus qu’une clef USB avec 30 jeux préinstallés, sachant que ce nombre n’est pas extensible ( de façon légale du moins ) et qu’on ne peut pas utiliser les cartouches originales.

Nintendo aurait pu offrir beaucoup mieux que le prestige de la marque, sachant que des sociétés tierces arrivent à le faire. Parmi elles, on peut retrouver Retro-Bit, spécialisée dans les machines et accessoires de jeux rétro et à qui l’on doit aujourd’hui la Super Retro Boy. Ce clone de la cultissime Game Boy dispose de la même compatibilité que la Game Boy Advance, et permet donc de lire aussi les cartouches de la Game Boy et de la Game Boy Color. La vraie question qui se pose est: Est-ce vraiment une réincarnation contemporaine nécessaire ?

La Super Retro Boy: Encore une arnaque jouant sur la nostalgie: Les deux coloris présentés pour la Super Retro Boy.

Présentée au CES 2017, La console est une copie quasi-conforme de son modèle. Si un second haut-parleur externe semble avoir été rajouté, Il n’y a cependant aucune trace d’un moindre port jack…

Et on peut rester un tantinet perplexe quant aux capacités de la Super Retro Boy, surtout si l’on se risque à faire quelques comparaisons avec son « ascendant ». Les 4 piles AA ont été remplacées par une batterie rechargeable de 2500 mAh pouvant tenir 10h ( La Game Boy pouvait carburer pendant une trentaine d’heures, c’est cependant sensiblement la même durée que pour la GBA SP ),  l’écran est maintenant de type TFT LCD rétro-éclairé ( surement la principale cause de la « faible » autonomie, les écrans du genre étant de véritables ogres énergétiques ),  et le chargeur de cartouches est  couplé avec un lecteur de carte microSD.

Parlons maintenant d’un problème flagrant: Si la SRB dispose bien de quatre boutons d’action comme pour la GBA, les deux qui étaient sur les tranches ( L et R ) sont maintenant situés juste au dessus des sempiternels boutons B et A. Je ne vous dis pas la gymnastique du pouce qu’il vous faudra déployer si l’un de vos jeux à la cynique audace de vous demander d’appuyer en même temps sur A et L….Le projet étant encore à l’état de prototype, rien de plus n’a été révélé par rapport aux autres caractéristiques techniques. Il faudra tout de même sortir 80$US de sa poche pour acquérir ce que je considère comme étant un OCNI ( Objet Commercialement Non Intéressant ^_^ ).

La Super Retro Boy: Encore une arnaque jouant sur la nostalgie: La Game Boy Advance ( gauche ) et son amélioration, la SP.

Si l’on y réfléchit, la Super Retro Boy n’est qu’une forme alternative de la GBA et de son amélioration, la SP, avec l’ergonomie et la marque officielle en moins. Et on peut encore acheter ces modèles pour bien moins cher…

Je pense qu’il faudrait tout de même commencer à faire attention, surtout avec ces constructeurs qui tentent de surfer outrageusement sur la vague « nostalgie style années 90 » pour vendre leurs produits. Quand on sait  que les fabricants officiels arrivent déjà à être radins ( et que ça marche en plus ), on devrait éviter de supporter les tierces qui veulent prendre les consommateurs pour des « mougeons » ( fusion d’un mouton et d’un pigeon, la vache à lait en puissance ^_- ). En effet, Retro-Bit n’offre en rien ici un produit qui pourrait valoir 80$ à mon goût.

Si l’on possède encore des cartouches GB ou GBA ( c’est mon cas ), je pense que la meilleure solution serait encore de se prendre une bonne veille Game Boy Advance ( si l’ancienne console est morte ou perdue ) et d’éviter la Super Retro Boy comme la peste. Et le choix est encore plus vite fait avec une DS (ou 3DS), la boutique virtuelle Nintendo eShop proposant des jeux GB/GBA à acheter. Quoi qu’il en soit, la Super Retro Boy devrait atterrir en Août 2017 et sera fournie avec une cartouche de jeux 10-en-1. Mouais.

Sources/Références:

Vous aimez ? Partagez !